Les soins palliatifs à l’Hôpital Forcilles

L’unité de soins palliatifs de l’Hôpital Forcilles a ouvert début 2014. Première structure de ce type à être créée en Seine-et-Marne, elle couvre des besoins essentiels aujourd’hui : elle permet aux habitants du département et des territoires de santé frontaliers de bénéficier d’un accueil et d’une prise en charge médicale de grande qualité, assise sur la double compétence acquise depuis plusieurs années par la Fondation Cognacq-Jay et par l’Hôpital Forcilles.

Les soins palliatifs à l’Hôpital Forcilles

Les patients des soins palliatifs

Dans l’unité de soins palliatifs sont accueillis des patients externes à l’Hôpital Forcilles, venant de leur domicile ou d’établissements hospitaliers ou médico-sociaux. Ces adultes, en phase avancée ou terminale d’une maladie grave, incurable et évolutive, ont besoin d’être accompagnés pour leur fin de vie, et cela pour différentes raisons cumulées ou non (symptômes, douleur, isolement, contexte d’accompagnement relationnel complexe, souffrance morale ou spirituelle, etc.).
De leur côté, les patients déjà hospitalisés dans l’établissement bénéficient, au sein des services médicaux, de lits spécialement dédiés aux soins palliatifs.

La prise en charge dans l’unité de soins palliatifs

L’admission
Un formulaire de demande d’admission est disponible en ligne sur le site Internet de la Coordination régionale de soins palliatifs d’Ile-de-France (Corpalif).
Un projet de soins individualisé, intégrant les dimensions somatiques, psychologiques, sociales et spirituelles du patient, est défini au moment de l’admission, une étape clé pour la réussite du séjour, à laquelle participe l’ensemble des intervenants du service.

Pendant le séjour
La prise en charge est fondée sur la culture du patient et le respect de sa dignité. Elle repose sur une évaluation de ses besoins réalisée dans un climat de sécurité et - ce qui est essentiel - de confiance.
Les soins sont adaptés au rythme du patient : c’est son état qui guide sa prise en charge en soins palliatifs, avec pour finalité de contribuer à son mieux-être jusqu’à la fin de son parcours, en respectant ses besoins spécifiques et, autant qu’il est possible, ses désirs.
La prise en charge médicale vise à trouver des solutions aux symptômes d’inconfort. Pour cela, l’unité peut faire appel aux différents spécialistes et ressources techniques de l’Hôpital Forcilles : médecins, pharmaciens cliniciens, stomathérapeutes, radiothérapie à visée antalgique, pose de Pleur’X (système de drainage qui permet d'améliorer les dyspnées de fin de vie) en lien avec le service de pneumologie, etc.
Par ailleurs, les malades bénéficient des autres soins de support de l’établissement qui contribuent à leur qualité de vie : nutrition, lutte contre la douleur, assistance psychologique, réflexologue, etc.
La situation du patient est étudiée chaque semaine en staff pluridisciplinaire.

La famille
La famille est un maillon essentiel de la prise en charge du patient : elle peut constituer un soutien, tout en étant elle aussi soutenue par l’équipe.
Le temps de visite n’est pas limité et peut se faire 24 heures/24, sauf dans l’hypothèse où la présence d’un trop grand nombre de personnes en même temps dans l’unité pourrait nuire à la quiétude générale.
Le médecin peut rencontrer les familles en dehors de la présence du patient, sur demande.
En dehors de situations d’urgence, ces rencontres sont planifiées en accord avec le cadre du service.

La sortie
Les retours au domicile sont toujours privilégiés, si la famille est partie prenante, en collaboration avec le médecin traitant et les services de soins du lieu de domicile (HAD et SSIAD). Le réseau Opera est associé à cette démarche.
Si l’état clinique du patient se stabilise, le médecin de l’unité de soins palliatifs peut être amené à le réadresser dans son établissement d’origine, en EHPAD ou dans un service de soins de suite et de réadaptation.

L’équipe médicale

- Dr Catherine Sinclair, médecin responsable de l’unité de soins palliatifs
- Dr Olivia Boespflug, médecin spécialiste en soins palliatifs
- Dr David Guigou, médecin spécialiste en soins palliatifs

Soutien psychologique pour l’équipe de l’unité
Une supervision du personnel de l’unité par un psychologue extérieur est instituée une fois par mois.

La prise en charge en soins palliatifs dans les unités médicales de l’Hôpital Forcilles

L’activité de soins palliatifs est depuis de nombreuses années intégrée à la pratique médicale et soignante de l’établissement. Son activité d’oncologie, en particulier, l’a conduit à former l’ensemble de son personnel aux soins de support et aux soins palliatifs, pour accompagner les patients suivis au long cours dans l’établissement, ainsi que leur entourage, dans des périodes difficiles de leur vie.
Les patients hospitalisés dans les unités de court séjour et de soins de suite de gastro-entérologie et d’oncologie générale sont donc pris en charge en soins palliatifs au sein même de ces services.

Directives anticipées

Comme le stipule la loi Leonetti, chaque patient peut faire part de ses directives anticipées, visant à témoigner de sa volonté, dans l’éventualité où, à terme, il ne serait plus en mesure de l’exprimer. Il peut être accompagné pour cela par un membre de l’équipe des soins palliatifs.

Spiritualité

En dehors de l’oratoire existant dans l’établissement, des procédures permettant de respecter les rituels exigés par les différentes religions sont également mis en place.

La fin de la vie

Lors d’un décès, l’équipe met tout en œuvre pour que l’accompagnement soit optimal. Les familles peuvent se recueillir auprès du défunt, dans la journée, au funérarium. Un membre du personnel a pour mission de se rendre disponible pour les recevoir, leur donner des conseils, et les aider dans leurs démarches.

Capacité d’accueil

L’unité de soins palliatifs est dotée de 14 lits
8 lits supplémentaires sont dédiés aux soins palliatifs dans les unités médicales de l’hôpital (3 en court séjour et 5 en soins de suite).

Les stagiaires

Les équipes en charge des soins palliatifs accompagnent la formation de stagiaires médicaux ou paramédicaux.

Les bénévoles

Des bénévoles interviennent dans l’hôpital pour accompagner les patients et les familles. Ils sont encadrés par leur organisme de rattachement, notamment :
- la Ligue contre le cancer
- le réseau Opera
- le mouvement Jalmalv

Pour en savoir plus

- Le site Internet de la Société française d’accompagnement et de soins palliatifs (SFAP), l’un des mouvements dont l’action inspire celle de l’unité de soins palliatifs de l’Hôpital Forcilles
- Le site Internet de la Coordination régionale des soins palliatifs en Ile-de-France (Corpalif), un autre mouvement avec lequel collabore l’unité de soins palliatifs de l’Hôpital Forcilles
- Le site Internet de la Ligue contre le cancer
- Le site Internet du réseau Opera (Oncologie, palliatif, expertise et réseaux associés)
- Le site Internet du mouvement Jalmalv