Technologie médicale au cœur de la Seine-et-Marne

L’Hôpital Forcilles dispose d’un parc de machines et de matériels performants. Il est engagé dans un programme permanent de rééquipement et d’améliorations technologiques, notamment en radiothérapie. Des ressources potentielles pour les médecins de tout le Sud-Est francilien : Seine-et-Marne, Essonne, Val-de-Marne…

Du matériel performant

Pour ses besoins médicaux en explorations fonctionnelles et en traitement du cancer, l’établissement assure la disponibilité d’équipements de pointe. L’activité de radiothérapie dispose depuis fin 2013 d’une unité de traitement de dernière génération, tout comme l’unité d’endoscopie digestive et bronchique. Les unités de l’hôpital s’appuient sur un plateau d’explorations cardio-vasculaires et respiratoires récent, et un plateau d’imagerie assurant la qualité diagnostique au sein de l’hôpital.

Le plateau d’explorations fonctionnelles

Les explorations et consultations cardiologiques
La qualité du diagnostic cardiologique est un élément central et indispensable au sein de l’établissement. L’Hôpital Forcilles dispose pour cela d’un plateau technique de cardiologie complet :
- électrocardiogramme de repos
- épreuve d’effort (bicyclette)
- écho-doppler cardiaque trans-thoracique
- écho-doppler couleur veineux et artériel
- enregistrement de l’ECG sur 24 heures (Holter)
- enregistrement de la pression artérielle sur 24 heures (MAPA)
- échocardiographie de stress (Dobutamine)

Les explorations fonctionnelles respiratoires
Le plateau d’explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) permet au pneumologue de diagnostiquer et de suivre l’évolution de la pathologie respiratoire avec un équipement adapté et récent.
Ce plateau intègre également des équipements de polysomnographie permettant d’évaluer d’éventuelles problématiques respiratoires perturbant le sommeil, et donc de diagnostiquer chez le patient les insomnies et hypersomnies.

Les explorations endoscopiques
L’Hôpital Forcilles dispose d’une salle d’endoscopie digestive et bronchique où des actes sont réalisés sous anesthésie locale ou générale, permettant aux praticiens d’obtenir rapidement les informations nécessaires à l’établissement d’un diagnostic ou au suivi de l’évolution de la pathologie du patient.
L’établissement réalise l’ensemble de ses examens digestifs et bronchiques avec des vidéo-endoscopes. Il offre aussi au patient la possibilité de bénéficier d’un examen d’écho-endoscopie, par convention avec des établissements de proximité.
Les équipements d’endoscopie permettent également de réaliser des poses de gastrostomies endoscopiques percutanées (GEP).

Les autres méthodes d’exploration
Le centre de consultations spécialisées accueille des spécialistes assurant une prise en charge technique moderne. Ils exercent dans l’établissement ainsi qu’au sein d’hôpitaux de proximité disposant de plateaux techniques d’explorations complémentaires en cas de besoin (dermatologie, rhumatologie, angiologie, odontologie, etc.).

Le plateau de rééducation physique, respiratoire et nutritionnelle

Une importante équipe de rééducateurs, d’intervenants physiques, de diététiciens et de stomathérapeutes oeuvre auprès des patients pour favoriser leur autonomie en vue de leur retour ou de leur maintien à domicile.
Ils s’appuient sur de nombreux équipements au sein de l’hôpital :
- une salle de kinésithérapie bien équipée
- une salle de réentrainement à l’effort
- une salle dédiée aux soins des patients stomisés
- une salle d’éducation thérapeutique pour les patients diabétiques.
L’équipe de rééducation-réadaptation peut également s’appuyer sur des partenariats établis avec des associations pour la reprise de l’exercice physique, notamment dans le cadre de l’accompagnement des personnes souffrant d’un cancer

Le matériel lourd : radiothérapie et imagerie

L’équipement de radiothérapie
L’établissement dispose de deux accélérateurs Elekta Synergy® Agility™. Grâce à cet équipement, le patient peut bénéficier d’un traitement en IMRT/RCMI (Intensity Modulated Radiation Therapy/Radiothérapie conformationnelle à modulation d’intensité) de dernière génération (VMAT).
L’IMRT constitue un grand progrès par rapport à la radiothérapie classique RC3D : elle permet de moduler l’intensité des faisceaux de radiation pendant la séance. La technique présente trois avantages : la dose des rayons est concentrée préférentiellement sur le volume tumoral, les tissus et les organes sains voisins du cancer sont en grand partie épargnés, et les tumeurs de forme complexe deviennent plus faciles à traiter.
Le VMAT (Irradiation avec modulation d’intensité volumétrique par ArcThérapie) est un palier supérieur à l’IMRT, qui permet une meilleure précision sur les tissus tumoraux.
Les deux accélérateurs peuvent travailler « en miroir », sans risque d’interruption pour le patient.
Le service de radiothérapie est également doté d’un scanner multi-barrettes Toshiba équipé d’un large anneau avec système de lasers externes pour la simulation virtuelle. Il permet d’améliorer la qualité de traitement et de réaliser une étude dosimétrique précise de la zone de traitement.  

Le parc machine de l’imagerie médicale
En association avec des radiologues libéraux, l’Hôpital Forcilles gère un parc de matériel performant et récent, au service du diagnostic, qui comprend :
- un scanner de type Aquilion RXL 16 du constructeur Toshiba
- un système numérisé pour les radiologies standard  
- un appareil pour la réalisation des panoramiques dentaires
- un appareil d’échographie
Par ailleurs, l’hôpital dispose d’un accès privilégié au matériel d’établissements proches :
- l’IRM de la Clinique de Tournan-en-Brie
- le Tep-Scan du Centre hospitalier Sud Francilien et des centres de médecine nucléaire de Meaux et de Melun

La technologie appliquée à la pharmacie

L’Hôpital Forcilles est reconnu pour sa performance en matière d’organisation de la pharmacie et du circuit du médicament. Cette démarche s’appuie notamment sur un équipement spécifique lui permettant d’assurer son intervention dans les meilleures conditions de sécurité et d’hygiène :
- une salle de reconstitution de cytotoxiques, située dans les locaux de la pharmacie, permettant d’organiser et d’ajuster les traitements de chimiothérapie prescrits
- un parc de pompes à nutrition entérale et parentérale performant et bien géré, pour accompagner les stratégies de renutrition réalisées au sein de l’établissement

L’informatique comme atout

Le système d’information de l’hôpital est l’une des bases de la prise en charge globale : il permet l’accès en temps réel, et depuis les différents postes du personnel médical, aux informations du dossier du patient.
Il est organisé autour de workflow d’informations au service de l’organisation de l’établissement, en particulier dans le cadre de la prise en charge en radiothérapie.
 

Pour en savoir plus

- Notre galerie de photos Album La technologie