Le parc de l’Hôpital Forcilles

L’Hôpital Forcilles est implanté au cœur d’un parc aménagé de 20 hectares, idéal pour la détente en toute tranquillité ou la reprise progressive de l’activité physique.

Un cadre paisible et relaxant

Le parc, rassurant, apaisant et chaleureux permet aux patients, dès qu’ils le peuvent, de sortir se promener, seuls, avec d’autres personnes hospitalisées, ou en famille.
Ce vis-à-vis sur la nature est particulièrement bénéfique pour les personnes en long séjour. Il démédicalise un peu la prise en charge. Surtout, il offre la possibilité d’avoir une activité physique : un atout thérapeutique.

Premiers pas vers la réadaptation

Faire quelques mètres en pleine nature, c’est déjà aller de l’avant, composer avec la maladie et redevenir acteur de sa vie, pas à pas, et à tout âge.
L’Hôpital Forcilles accueille notamment l’une des activités du réseau Opera : « gym après cancer ». Elle s’adresse à des patients qui ne sont plus hospitalisés ou qui vont sortir, qui s’engagent dans un programme de réhabilitation à l’effort après un cancer, par exemple des personnes traitées en radiothérapie, qui veulent reprendre une activité physique, mais qui ne sont pas encore capables d’aller dans un club de sport. La reprise de l’activité physique est d’ailleurs l’un des moyens de lutter contre la fatigue après un cancer.

Un parc singulier

En plus d’une roseraie, le parc comprend un beau sous-bois, au sein duquel a été conservé un étang traversé d’un charmant petit pont.
Si l’ancien Château de Forcilles n’existe plus aujourd’hui, quelques traces du passé restent visibles, comme l’orangerie et la ferme, construites sous le règne de Louis XVI, qui ont connu de nombreux réaménagements.

Quelques recommandations

Dès que le temps le permet, les visiteurs et les patients peuvent profiter ensemble d’une promenade dans le parc, après en avoir informé un membre du personnel soignant.
Merci de respecter la propreté des pelouses et la tranquillité de tous les espaces en plein air. Les pique-niques, en particulier, ne sont pas souhaités, même s’ils sont tolérés dans le cas où les familles n’ont pas d’autre solution pour déjeuner.
Il est également recommandé de ne pas laisser les enfants circuler à bicyclette ou en patins à roulettes dans l’enceinte de l’hôpital, mais une promenade accompagnée leur permettra de s’aérer, et de préserver le calme de la chambre du patient visité.

Pour en savoir plus

- Notre galerie de photos Album Le parc
- Le site Internet du Réseau Opera