La nutrition clinique à l’Hôpital Forcilles

L’Hôpital Forcilles est un centre référent dans les stratégies de renutrition complexe. En plus des consultations de nutrition, il assure, dans le cadre de la nutrition clinique, la prise en charge des complications de maladies digestives et la réadaptation précoce des grands opérés, en lien avec les services de chirurgie spécialisés. Il est également un centre expert dans la prise en charge des patients requérant une nutrition entérale ou parentérale.

Les pathologies prises en charge en nutrition clinique

La prise en charge en nutrition clinique s’adresse à des patients présentant des complications de maladies digestives, en particulier :
- des personnes dénutries, en provenance notamment de services d’oncologie digestive, ou qui ont besoin d’être préparées avant une intervention chirurgicale, ou encore en phase postopératoire
- des malades présentant des fistules digestives
- des patients stomisés (iléostomie, colostomie, urétérostomie, Bricker)
- des personnes présentant un grêle court
- des patients présentant des troubles nutritionnels dans les suites de chirurgie bariatrique (Sleeve gastrectomie, By pass)
- des patients pour lesquels une nutrition artificielle (entérale ou parentérale) s’impose
- des malades présentant un syndrome de malabsorption digestive, par exemple si elles sont atteintes d’une maladie inflammatoire de l’intestin

La prise en charge en consultations

Les consultations médicales
Les consultations médicales sont assurées par une équipe d’endocrinologues, de diabétologues et de nutritionnistes pour différentes pathologies (dénutrition, malabsorption digestive, grêle court…).

Les consultations paramédicales
Parallèlement aux consultations médicales, et sur prescription, les patients bénéficient de deux types de consultations paramédicales :
- consultations de diététiciennes, individuelles, pour les patients externes (éducation nutritionnelle, bilan diététique, conseils hygiéno-diététiques, etc.)
- consultations de stomathérapeutes, qui accompagnent les patients dans la prise en charge de leur stomie, à travers des conseils et de l’éducation thérapeutique (soins à réaliser, vider la poche, changer le support, etc.). Les consultations sont programmées tous les jours, le matin et l’après-midi, cinq jours sur sept, de 9 h à 16 h.

La prise en charge en hospitalisation

Nutrition clinique postopératoire digestive
La prise en charge est toujours globale. Elle est réalisée par une équipe pluridisciplinaire (médecins, diététiciens, stomathérapeutes, infirmiers, kinésithérapeute, psychologue…) en lien étroit avec les soins de support de l’établissement.
Selon les besoins du patient, elle comprend notamment :
- la surveillance des carences et la couverture des besoins nutritionnels
- la réautonomisation nutritionnelle, et la réautonomisation motrice complémentaire
- l’éducation nutritionnelle par les diététiciennes
- l’éducation thérapeutique par les stomathérapeutes
- la prise en charges des stomies
- les soins de parois et de cicatrice, la VAC thérapie, etc.
- la surveillance hémobiologique, bactériologie, etc.,  inhérente à la nutrition artificielle

Nutrition artificielle entérale et parentérale
La nutrition entérale est indiquée lorsqu’un patient ne peut plus s’alimenter par voie orale ou si ses apports alimentaires sont insuffisants par rapport à ses besoins nutritionnels, mais que son tube digestif est fonctionnel. Les nutriments des mélanges entéraux sont les mêmes que ceux d’une alimentation orale et sont adaptés aux besoins du patient. Ces mélanges sont conditionnés sous forme de poches. Ils sont apportés directement dans l’estomac ou l’intestin au moyen d’une sonde (naso-gastrique, naso-jéjunale, gastrostomie, jéjunostomie).

La nutrition parentérale est nécessaire lorsque le tube digestif ne fonctionne plus ou mal, ou qu’il nécessite un temps de mise au repos. Les nutriments sont transmis directement dans le sang, par le biais d’un cathéter central, par Picc-line, etc.
La nutrition parentérale peut s’effectuer 24 h/24 ou de façon séquentielle, par exemple la nuit. Les produits de nutrition sont choisis en fonction des besoins des patients. Une surveillance du risque infectieux est réalisée par des infirmières spécialisées dans la nutrition parentérale.

Dans le cadre de la nutrition artificielle, des poses de gastrostomies endoscopiques percutanées (GEP) et de dispositifs intraveineux profonds sont réalisées à l’Hôpital Forcilles.

L’équipe médicale

- Dr Ilham Benharrats, chef de service des soins de suite et de réadaptation en gastro-nutrition, médecin interniste
- Dr Florence Jonquères, endocrinologue-nutritionniste
- Dr Mohand Tagzirt, gériatre
- Dr Gérard Thépin, médecin généraliste avec DIU de nutrition artificielle

Les stagiaires

Chaque année, l’Hôpital participe à la formation de futurs diététiciens dans le cadre de leurs stages de diététique thérapeutique obligatoire. Ces étudiants sont adressés par leurs centres de formation avec lesquels un réel partenariat s’est instauré.

Pour en savoir plus

- La nutrition entérale à domicile de l’Hôpital Forcilles
- Le site Internet de l’Institut national du cancer, pour des informations sur la nutrition artificielle, entérale ou parentérale
- Le site Internet de la Fédération des stomisés de France (FSF)

Nos documents PDF